Expressif, passionnant: l'abbé Bernard Miserez / Chr. Elmer

Le temps du long désir

A fin novembre 2022, l’abbé Bernard Miserez a donné une conférence d’Avent. Un temps qui vaut pour toute la vie…

A fin novembre 2022, l’abbé Bernard Miserez a donné une conférence d’Avent. Un temps qui vaut pour toute la vie…

Gardien depuis septembre 2018 de la chapelle Notre-Dame du Vorbourg à Delémont, l’abbé Bernard Miserez a donné une conférence à Ste-Marie, la première d’un cycle intitulé « Conférences spirituelles ».
Le 30 novembre 2022, il était question de l’Avent. Quelle joie d’écouter l’abbé Miserez, tout en bienveillance, simplicité, élans du cœur et clins d’oeil pétillants. Invité à aborder ce sujet, cet homme de foi et de partage est venu, en fait, nous parler de désir. Car l’Avent, nous rappelle-t-il, c’est notre statut de chrétien : en attente perpétuelle de ce Dieu à naître et à faire grandir au sein de nous. Mais que révèle le désir ? Une vacuité, une pauvreté. Désirer, c’est ne pas avoir encore, mais aspirer... « Quel est le vrai désir que Dieu a mis en moi ? » Au fil de ses anecdotes et de ses témoignages, souvent tendres et cocasses, l’abbé Bernard nous convie, nous aussi, à faire de notre pauvreté une chance. « Ce sont souvent des épreuves douloureuses qui mettent le doigt sur notre vrai désir. Nous portons tous, inscrit au tréfonds de nous-mêmes, ce désir fervent de nous en sortir pour devenir, enfin, qui l’on est. » Au Vorbourg, l’abbé explique qu’il passe sa vie à accueillir des gens, cabossés intérieurement, confrontés à ce désir d’authenticité et d’accomplissement.

L’Avent, c’est pour descendre !
Cheminer vers Noël, c’est accepter d’assumer sa propre humilité. « N’ayons pas honte de notre fragilité : c’est la clé. » L’abbé Miserez rappelle la nécessité de ce retour au cœur de soi-même avant d’amorcer une descente vers Noël. « L’Avent, c’est pour descendre. Ce n’est pas la transcendance qui dit Dieu : c’est l’Incarnation. Pour voir Dieu, il faut se pencher. Se pencher pour qu’à Noël, tout en bas, on puisse voir la Lumière ! ».

Attendre, c’est aimer
Accueillons donc nos tribulations avec Espérance, cette manière d’être plus vivants qu’avant. « Car le découragement nous décrée ». Découvrons, au fil de ce temps de l’Avent qu’est notre vie, quel est notre vrai désir et qui nous sommes en vérité. Nous reconnaissant alors passionnément aimé.e.s de ce Dieu qui nous regarde avec miséricorde et nous espère, nous veillerons à ce monde qui vient. « La Paix, oui, est déjà là. »

Faisons de l’Avent, cette période où l’on attend, où l’on est appelé à se dépouiller intérieurement et à se déposséder de soi, un temps de conversion. « Dans l’attente, tout est déjà donné. Attendre, c’est aimer. L'Avent, c'est toute la vie. »

Propos recueillis par Christiane Elmer

CONFERENCES SPIRITUELLES 2023

Cure de Ste-Marie (Faubourg du Jura 47), à 19.30.

Mercredi 25 janvier 2023 : "Apprenez à faire le bien, recherchez la justice (Ésaïe 1,17)

Avec Marie-Laure Krafft Golay, pasteure dans l'Eglise réformée Berne-Jura-Soleure et Gaby Noirat, diacre permanent dans l’Eglise catholique romaine.

Mercredi 1er mars 2023 : « Spiritualité, foi, religion …quels effets sur la santé et le bien-être ? »

Avec la Dr Marie-Denise Schaller, médecin et professeure honoraire de la Faculté de Biologie et Médecine de l’Université de Lausanne.

Mercredi 3 mai 2023 : « Vivre en ressuscité∙e∙s »

Avec Marie-Josèphe Lachat, théologienne en pastorale.