Développement

Partage et Développement

Contacts réguliers avec une douzaine de prêtres, religieux, religieuses et laïques répartis en plusieurs pays: Bénin, Cameroun, Guinée Conakry, Madagascar, République démocratique du Congo, Brésil et Colombie

Étude de projets d'envergure adressés à la Paroisse générale

Contact:
Isidore Ndiaye
Tél. +41 (0)31 961 10 29

 

 

Contacts en Afrique

BÉNIN


Centre féminin de Bohicon

100 km au nord de Cotonou 
Soeur Denise Yarou
Missionnaire de Marie

Centre de formation féminine et sociale 
Yeno Geo 
120 km au nord de Parakou
Soeur Rose Hangnoun
Missionnaire de Marie

______________________________________

CAMEROUN


Mayo-Plata

Nord-Cameroun
Abbé Félix Ndamha
(successeur de l'abbé Richard Karata)

Guémé
Nord-Cameroun
Diocèse de Yagoua 
Mission de Guémé
Père Germain Belinga

______________________________________

RD CONGO

Isiro
Université de l'Uélé

600 km au nord-est de Kisangani
Frère Roger Gaise op

______________________________________

MADAGASCAR

Vohimarina

Soeur Francine Vohaginirina
Communauté de Saint-Paul de Chartres

Contacts en Amérique latine

COLOMBIE

Medellin
Soeur Thérèse-Jacqueline 
Oblate de Saint François de Sales
Las Granjas Infantiles
www.lasgranjas.ch
oblatas@une.net.co

______________________________________ 

BRÉSIL

Simões Filho
Soeur Laurencia Merz
Communauté d'Ingenbohl 

 

 

 

 

 

Nouvelles des communautés soutenues par la paroisse

BRÉSIL

Simões Filho
Soeur Laurencia Merz
Communauté d'Ingenbohl

 

Weihnacht 2017

Liebe Missionsfreunde in Bern,

Liebe Missionsfreunde in Bern, Aus dem schon wieder trockenen Nordosten komme ich mit unserm Volk ein frohes und gesegnetes Weihnachtsfest wünschen. Gott ist immer mit uns auf dem Weg und wir mit ihm. In der Weihnachtsnacht halten wir inne, gehen zur Krippe, verweilen dort in Stille und Dankbarkeit mit Maria und Josef, mit den Hirten auch, die ihre Gaben bringen. Betlehem ist überall, aber besonders dort, wo die Menschen sich freuen und auf Erlösung warten. Und wer wartet heute nicht auf Heil und Frieden!

Unheil hat in den letzten Monaten und Jahren die ganze Welt überschattet, die Menschen sind auf der Flucht und suchen Sicherheit und Schutz, Arbeit und menschenwürdige Lebensbedingungen. Das Jesuskind in der Krippe heisst alle willkommen, in IHM ist Heil und Freude für alle. ES erfüllt alle Herzen mit seiner Liebe und bittet, diese Liebe weiterzutragen , hinauszutragen. Die Welt wird heil durch IHN und durch uns.

Mit meinem grossen und herzlichen Dank für Ihr Wohlwollen und die Weihnachtsspende für unser Volk wünsche ich Ihnen allen von Herzen ein gesegnetes Weihnachtsfest, Friede und Freude im Jahr 2018

 

Sr. Laurencia Merz

 

 

 

_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

BRÉSIL

Simões Filho
Soeur Laurencia Merz
Communauté d'Ingenbohl

 

Octobre 2017

Chers amis du Groupe Partage et Développement de la Paroisse,

Ici, au Brésil, le mois d'octobre est fêté dans toute l'église du pays comme mois de la mission. Pour préparer le Dimanche des Missions, le 22 octobre, nous prions une neuvaine dans les familles, dans les groupes ou dans les chapelles. Les Oeuvres Missionnaires Papales ont mis à notre disposition un très bon matériel d'actualité (un DVD et des textes pour les 9 soirées). Cette année encore, nous constatons une bonne participation, spécialement de la part des jeunes. Dans le Nord Est du pays,où je peux de nouveau résider après une longue thérapie anti-cancer, à Sâo Caétano, à 25 kms de la ville de Caruaru, les habitants sont toujours en grande majorité catholiques. Mais nous constatons le départ de nombreuses familles vers les nouvelles Eglises évangéliques.

Le 12 octobre est depuis des années au Brésil la « Journée des enfants », une fête officielle. Lors de la messe des enfants, notre jeune vicaire, le P. Joseilon Gomes, a très bien su enthousiasmer les enfants et les amener à participer. Il a prononcé son homélie assis au milieu des enfants, et a posé de nombreuses questions à propos de la lecture et de l'Evangile. Ceux qui donnaient la bonne réponse recevaient en récompense un petit sac de popcorn. Vous auriez dû voir la joie des enfants, de leurs parents et des autres membres de la famille ! Une joie contagieuse, que je voudrais maintenant vous transmettre avec les photos, pour vous remercier de votre don important. Une fois encore, vous avez partagé avec nous, que Dieu vous le rende en abondance !

En tant qu'Eglise en marche, je suis en union avec vous dans l'Amour et une grande reconnaissance, et je vous adresse mes cordiales salutations.

 

Soeur Laurencia

 

 

 

 

 

 

 

 

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

RD Congo - Une université pour reconstruire

Cliniques universitaires rénovées de l'Université de l'Uélé
Laboratoire rénové de l'Université de l'Uélé
Une partie du matériel acquis grâce au groupe Partage et Développement

 

La République Démocratique du Congo (RDC) est le plus grand pays d'Afrique après l'Algérie et le plus grand pays francophone de ce continent. Autrefois colonie belge, le pays est indépendant depuis 1960. Il a connu de nombreux problèmes d'instabilité gouvernementale et de guerre civile, et des foyers de violence existent toujours en diverses régions. Ces années de conflits ont fait plusieurs millions de morts, elles ont provoqué d'importantes destructions, ont ruiné l'économie et la société civile, faisant aujourd'hui du pays l'un des plus pauvres du monde, malgré les importantes ressources de son sous-sol et de son agriculture.

Isiro
600 km au nord-est de Kisangani
Université de l'Uélé

Frère Roger Gaïse
Frère prêcheur (OP)
Recteur

 

Août 2017

Afin de permettre à nos partenaires de Berne de se faire une idée de l'évolution de notre Université, je me permets ici de donner quelques informations utiles à cet effet. Je commencerai par les faits majeurs qui ont marqué l'année qui s'achève avant de relever quelques féfis auxquels nous faisons face.
Lire la suite...  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

_______________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

 

 

 

Ecole Saint-François Xavier
Ecole Madiorano
Foyer Saint-Paul

MADAGASCAR

Vohimarina
Communauté des soeurs de Saint-Paul de Chartres

 

Mars 2017
Présentation sommaire de Madagascar

Madagascar est une grande île sise au Sud de l'Océan indien. Elle se trouve à 400 km à l’Est des côtes africaines (Mozambique…) Sa population, très métissée, compte de nombreux habitants du Sud de l’Asie et s’élève à 23,5 millions d’habitants. Le pays comprend 22 régions. Il est connu pour sa production de vanille et de textiles, ses mines et son agriculture. Le tourisme y est très développé. On y pratique aussi l’élevage (plus à titre symbolique). Il existe une grande pauvreté au sein de la population, avec un taux d’analphabétisme de 30%.

Le groupe Partage et Développement soutient les soeurs de la communauté de Saint-Paul de Chartres, à Porrentruy. Commencé avec soeur Monique Cerf, il s’est poursuivi avec les religieuses locales de la même congrégation. Avec l’aide de la paroisse, la communauté de Porrentruy a déjà soutenu trois constructions et pourvoit, en partie, à leur entretien :
l'école St- François Xavier, à Vohimarina avec 200 élèves, en 8 classes ;
l'école de Madiorano, Maria Eug Seok à Tuléar avec 190 élèves et 2 adultes ; Le terrain a été acheté par une mère Sud-Coréenne, avec l’argent des études de son fils décédé;
un foyer de jeunes filles, à Tananarive avec 24 places d’internes et toute l’infrastructure nécessaire, plus une grande salle de 50 places à louer à différentes occasions.

La supérieure de la communauté de Porrentruy se rend régulièrement dans la communauté des soeurs et informe sur les projets soutenus.
Voici quelques extraits de son témoignage : "J'ai fait un périple de 2000 km et beaucoup de secousses. La beauté et la variété du paysage ne peuvent cacher la pauvreté, parfois la misère qui nous saute aux yeux. J'ai été impressionnée par le courage de mes soeurs malgaches, leur ténacité, leur confiance et leur foi en des jours meilleurs. Je les ai admirées d'assumer avec simplicité leur vie quotidienne, dans des conditions matérielles souvent difficiles. »

 

L'école Saint-François Xavier
Vohimarina / Fianarantsoa

L'école se situe dans un village de brousse des Hautes Terres, difficile d'accès, où les villageois vivent principalement de l’élevage de zébus. Elle a été financée en grande partie par la Paroisse générale catholique romaine de Berne et environs, en deux étapes.
Première étape : avec une participation de CHF 18'000.- pour la construction de huit classes maternelles, en 2012.
Deuxième étape : avec une participation de CHF 18'000.- pour l'extension des locaux, en l'occurrence la construction de huit autres classes de primaire en 2013, à la demande des parents.

Ce sont plus de 200 élèves de toute la région qui en bénéficient aujourd’hui. Elle s'est donc vite remplie. Le taux de réussite pour le CEPE est de 98,99 % (cours élémentaire et primaire certifiés) et pour le BEPC en nette augmentation (brevet élémentaire et primaire certifiés). Le collège appartient au diocèse, mais l’école maternelle et primaire appartient aux sœurs de St-Paul.

 

L'école Maria Eug Seok de Madiorano
Tuléar

Financement : CHF 33'000.- reçus de la Paroisse générale, en 2010. Situé sur la côte Nord-Ouest de Madagascar, à 30 km de Tuléar. L'Ecole a démarré avec 126 élèves de niveau très divers. Elle regroupe six villages de pêcheurs et compte aujourd’hui 190 enfants et 2 adultes pour l’alphabétisation. La présence de nombreux touristes étrangers pose des problèmes. Les enfants traînent sur la plage en ramassant des bouteilles et tombent dans les filets de certains touristes malveillants. Désolées de cette situation, les sœurs de Saint-Paul de Chartres ont approché les familles des différents villages pour une conscientisation. Ainsi naquit la décision de construire une école pour les enfants de 2 ans à 5 ans. Les sœurs voudraient donner du travail à des jeunes diplômés des villages environnants. Cela motiverait les parents à envoyer leurs enfants à l'école pour s'instruire, car ils en verraient l'utilité. Les sœurs ont engagé leurs économies dans ce projet.

 

Le foyer Saint-Paul pour jeunes filles
Tananarive

Inauguré en 2010, ce foyer accueille 24 jeunes filles, étudiantes dans diverses universités de la capitale. Il leur offre un lieu de sécurité. Une infrastructure complète y est installée. Il est aussi équipé d’une  bibliothèque, d’un réfectoire, d’une cuisine, d’une buanderie et d’une chapelle. La grande salle du rez-de-chaussée, d'une capacité de 50 places, est souvent louée à des groupes pour des conférences, des récollections, des fêtes de famille, etc...

 

 __________________________________________________________________________________________________________________________________________________