Environnement et spiritualité

Crise climatique - Une note de lecture

Comment s'engager concrètement en faveur d'une renaissance écologique

 Pendant la période de Carême, Pain pour le Prochain et Action de Carême ont organisé avec le WWF plusieurs événements sur leur site « De l’éco-dépression à l’action ». L’objectif est d’encourager la mobilisation d’autant de personnes que possible afin de favoriser la transition de notre société vers une société décarbonée.

Parmi les nombreuses formes d’engagement présentées figure la présentation d’un ouvrage

« Renaissance écologique », de Julien Dossier, 2019, Actes Sud.

Inspiré par une fresque du Moyen-Âge¹ , l’auteur l’a actualisée aujourd’hui en créant une nouvelle fresque où il dépeint les activités principales de notre société en 24 chantiers - allant de l’agriculture à la préservation des écosystèmes, en passant par la famille, la transmission du savoir, l’écoconstruction, les transports, l’énergie et bien d’autres. Cette fresque montre les enjeux et les relations de causalité entre les activités humaines. L’auteur la présente comme un outil de travail pour celles et ceux qui cherchent à identifier où s’engager avec d’autres afin de faire baisser notre production de CO2.
Après avoir rappelé brièvement la gravité du réchauffement climatique que nous vivons, l’auteur rappelle que d’après le GIEC² , nous pouvons encore éviter l’emballement climatique qui conduit à la catastrophe si un énorme effort est fourni rapidement pour atteindre la neutralité carbone en 2050, d’où l’urgence de s’engager au niveau local.
Le livre donne des pistes d’engagement pour transformer nos villes dans la perspective de la construction d’une société au développement durable. Il contient en notes une mine de références décrivant des initiatives promues en France, aux USA et en Grande-Bretagne et contient une bibliographie remarquable sur différents thèmes comme les ressources naturelles, le secteur du bâtiment et de la construction, les emplois et l’économie, l’alimentation, l’énergie.

Toute personne qui cherche à s’engager concrètement avec d’autres dans la transformation de notre société et à stimuler sa réflexion sur ce qu’elle peut offrir pourra relever le défi de lire ce livre ! Ce dernier n’offre aucune suggestion « toute cuite » au lecteur, mais le conduit sur le chemin d’identifier comment et où s’engager dans notre contexte suisse… Qu’on se le dise!
Pouvez-vous penser à quelqu’un que ce livre intéresserait ? Livre disponible à la section française de la librairie Stauffacher !

Françoise Heierli

Françoise Heierli appartient à la paroisse réformée française de Berne et fait partie du groupe œcuménique Oser y croire.

_______________________________

¹ Fresque de Lorenzetti, « L’allégorie des Effets du bon et du mauvais gouvernement », peinte en 1338 sur les murs du Palazzio Publico de Sienne.

²  Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat créé au sein de l’ONU qui, depuis 1988, évalue les informations scientifiques, techniques et socio-économiques permettant de comprendre les risques liés au réchauffement climatique d’origine humaine. Voir le site www.ipcc.ch, en anglais et en français

 

 

Les conversations carbone - Qu'est-ce que c'est?

Francine Randin

Qu’est-ce que je peux faire très concrètement pour lutter contre le changement climatique dans ma vie quotidienne ? Les « conversations carbone » apportent des réponses. Ce sont des groupes de huit à dix personnes qui se réunissent six fois sur une période de trois mois. Un tel groupe sera constitué à Berne en avril, à l’initiative des paroisses francophones, réformée et catholique. Nous avons demandé le témoignage d’une paroissienne réformée, Madame Francine Randin, qui a participé à un tel groupe il y a quelques mois.
Si vous avez envie de tenter vous-mêmes l’expérience, vous trouvez tous les renseignements utiles dans le pdf joint à l’article. Le délai d’inscription est fixé au 26 mars.

Depuis plus d’une année, pas un jour ne passe sans que les médias ne parlent d’un certain virus touchant la planète entière. Nous avons tous l’espoir qu’il disparaisse. Mais le doute plane devant les incertitudes actuelles.
Depuis des années, pas une semaine ne passe sans que les médias et les spécialistes nous annoncent qu’un changement écologique se dessine, signe de dérèglement climatique.
Les Conversations carbone (Cc) n’arriveront pas à guérir notre planète, mais elles contribueront à aider les personnes à se sentir responsables du point de vue individuel face à notre empreinte carbone.

LaRevueDurable - Les Artisans de la transition - Les Conversations carbone (Cc)

Tout est parti d’une revue : LaRevueDurable. En mars 2016, ses instigateurs et amis ont fondé l’association « Artisans de la transition » dans le but de multiplier les opportunités et les lieux où tout individu peut œuvrer pour un meilleur respect des équilibres écologiques. Depuis, l’association porte LaRevueDurable et se charge de la diffusion de la méthode des Cc dans l’espace francophone européen, de la traduction de documents didactiques accompagnant les Cc. Le développement en Suisse romande des Cc et la formation des facilitatrices et facilitateurs agréés sont également une tâche des Artisans de la transition, aussi repris par PPP et Action de carême.

Les participants des Cc reçoivent deux documents : Le guide « Prêt à temps pour demain ? » et le « Cahier d’exercices pour les Cc ». Conduites par deux facilitateurs/trices, elles se déroulent sous forme de dialogues entre participants et de réflexions sur les thèmes du guide, tels que l’avenir sobre en carbone, l’énergie, la mobilité, l’alimentation et l’eau, la consommation et les déchets. Lorsque nous avons abordé le chapitre des émissions de carbone dues à nos activités, nous étions confrontés à la situation d’une famille normale en 2019. A l’aide d’un dessin montrant la quantité élevée d’émission carbone, nous devions trouver des solutions pour réduire la part de chaque membre de la famille. Grâce aux changements opérés dans tous les domaines de leur vie, les émissions de carbone ont baissé. Cette famille a montré beaucoup de courage pour vaincre les difficultés rencontrées ! Et nous, par le dialogue pendant les Cc, nous avons pris conscience de ne pas être seuls face à ces difficultés et nous sommes familiarisés avec les changements.

Notre système alimentaire, tributaire de l’eau, est aussi émetteur de gaz à effet de serre. Production, transformation, emballage et transport des aliments nécessitent de l’énergie fossile, la déforestation de vastes régions nécessaires à la production agricole ou l’élevage conduisant à des pertes de biodiversité. Revenir à un régime sain et sobre, c’est manger moins de viande et de produits laitiers et les remplacer par des produits agricoles basiques, manger local et de saison, éviter les aliments transformés, voyager moins. Tout en gardant la joie de vivre !

Les Cc vous y conduisent pas à pas sans demander une révolution dans votre vie comme l’a fait le Covid !

Francine Randin

 

Programme et formulaire d'inscription
(session septembre-novembre 2021)